B Charles Bitsch
Filmographie
Je me présente. Je suis barbu.
Pas la même barbe que Tolstoï: je n’ai pas l’air d’un patriarche, même si j’ai derrière moi une carrière assez consistante.
Je n’ai pas celle non plus de Jules Ferry, même si j’ai beaucoup trempé dans l’enseignement du cinématographe, a commencer par mon passage comme étudiant à l’Ecole Louis Lumière, puis comme prof à l’IDHEC, à l’INA etc.
Dostoïevski alors me direz-vous? Bien que n’ignorant rien des tourments qui agitent l’âme humaine, je préfère la comédie au drame.
Flaubert? Je n’ai jamais dit: « La Chignole, c’est moi! », mais je veux bien reconnaître une certaine parenté. « Le char de l’état navigue sur un volcan », comme il est dit dans Madame Bovary: voilà le genre de scène que j’eusse un immense plaisir à tourner.
Reste Balzac, mais Balzac n’avait pas de barbe. Dommage...
Non, finalement la barbe n’ est peut-être là que pour me faire penser à ne pas être rasoir. Alors, salut.
Bel horizon (le )
Marteau piqueur (le)