B Catherine Borgella
Filmographie
Presse
Morceaux choisis
Agent
Pour ceux – les plus nombreux, forcément – qui ne me connaissent pas, j’évoquerai le nombre d’années passées dans l’audiovisuel : ce furent mes “universités”. J’y rencontrai ici des maîtres (René Jentet, Jean-Christophe Averty), là quelques contre-exemples (que je me gardai d’imiter !) J’y ai expérimenté tout ce que je sais : bases techniques, production, réalisation. Enfin l'écriture, dans laquelle je me suis immergée comme on remonte un fleuve vers sa source, pour essayer d’en mesurer le flot et d’en protéger la pureté.
Le scénariste est un écrivain, qui donne à voir et à entendre avec des mots. Cela suppose d’avoir le désir d’offrir aux autres ce que l'on a à dire, et l’habileté dans le maniement d’outils, qui feront briller le regard et reluire l’imagination de l’auditoire...
L’écrivain scénariste n’écrit pas un canevas d’histoire plus ou moins dialogué. Il écrit un film. Le film est dans le scénario comme le poussin dans l’œuf : alors, cygne ou dindon, colibri, condor des Andes ou autruche galopante, c’est au réalisateur, maître et virtuose de la mise en images, en sons, en rythme et en émotions, de donner à notre ramage, le plumage et les ailes qui lui permettront de voler vers les cimes ou de parcourir les espaces du Monde...
Soleil en face (le)
Marion du Faouët, chef de voleurs