C Gérard Carré
Filmographie Agent
Je suis né en 1952 à la Pitié : ça commence mal !
Après une enfance modeste mais heureuse entre les montagnes d’Ardèche et l’Hospice d’Ivry, ma série noire commence par la mort de mon père l’année de mes 14 ans. Je n’aurai de cesse d’en trouver d’autres et en désespoir de cause devins père à mon tour, trois fois, puis grand-père, quatre fois : sept soleils dans l’automne de ma vie. D’abord instituteur dans l’enfance inadaptée (les casseurs) où je rencontre la femme de ma vie, puis dans l’enfance handicapée (les cassés), je nourris mon disque dur des trois éléments fondamentaux de ma future « carrière »: la vie, l’amour, la mort. Pour sortir de cet univers noir, je pose les premiers chapitres d’un roman que je soumets à Didier Cohen. Qui vous parle de mourir est publié par la Série Noire, puis « acheté » par le cinéma. Cela donne Urgence, réalisé par Gilles Béhat. Ce film nous fait remarquer par Pierre Grimblat qui démarre Hamster pour qui je travaille pendant dix ans (Série noire, François Kléber) et apprends à découvrir le jeune métier de scénariste. Après deux autres romans (pour enfants : Sèvres-Babylone et
La troisième guerre mondiale n'aura pas lieu), quelques films de cinéma (Promis juré, La maison près du marais) et une pièce de théâtre (Sans retour ni consigne), je rencontre Jérôme Minet qui m’aide à me déformater et à donner du sens à ce qui n’était encore qu’une technique scénaristique (Pepe Carvalho, A cran 1 et 2), et par la suite Vassili Clert qui me donne « carte noire » pour deux séries (Duel en ville et Le chasseur). Depuis, j’apprends, avec la même passion et espère, d’ici une bonne dizaine d’années, devenir un véritable scénariste.
Chasseur (Le)
Ombre d'un flic (l')